Infos départementales

jour

fash-info

Collision frontale à Vouillé : cinq personnes grièvement blessées

Vouillé

co

Une collision frontale particulièrement violente

Un choc frontal entre deux voitures s’est produit ce mardi vers 13 h 30 sur l’axe Niort-Melle à hauteur de Vouillé. Cinq personnes ont été grièvement blessée et la circulation interrompue.Un accident s’est produit ce mardi 19 septembre,vers 13 h 30 sur la D 948, à hauteur de Vouillé, entre Niort et Melle.Deux voitures ont été impliquées dans cette collision frontale.Dans la Clio, un octogénaire de Melle circulait en direction de Niort.Dans le véhicule qui arrivait en sens inverse se trouvaient quatre personnes de Sauzé-Vaussais : une maman avec son bébé âgé de moins de 2 ans, un garçon de 15 ans ainsi qu’une autre femme qui était au volant. Les cinq personnes « grièvement blessées » ont été rapidement prises en charge par deux équipes du Smur 79 et une vingtaine de sapeurs pompiers tandis que les gendarmes interrompaient la circulation pour permettre aux secours d’intervenir.Les deux conducteurs ont dû être désincarcérés. L’octogénaire a été transporté vers le centre hospitalier de Niort.Les quatre occupants de l’autre voiture sont partis vers le CHU de Poitiers, par hélicoptère pour l’enfant de 15 ans. Sitôt l’hélicoptère reparti, vers 15 h, la circulation devait reprendre, de façon alternée au début, le temps d’évacuer les deux véhicules accidentés.

 

 

FLASH2016

La voiture finit sur le flanc

Saint-Romans-lès-Melle

Infos départementales vc

L’accident, sans gravité pour le conducteur, a grandement endommagé le véhicule.

Aux environs de 18 h 45, hier, un jeune conducteur de 22 ans, seul au volant de sa Volkswagen, a perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il circulait entre Saint-Romans-lès-Melle et Saint-Martin-lès-Melle, sur la RD101. La voiture a fini sa course sur le bas-côté, couchée sur le flanc. Le conducteur, choqué mais pas blessé, a pu s’extraire seul du véhicule. Deux véhicules du centre de secours de Melle ainsi que les gendarmes de la Cob se sont rendus sur place. Le conducteur a été évacué vers l’hôpital de Niort. Les gendarmes ont fait les premières constatations et régulé la circulation sur cette route étroite, en attendant l’évacuation du véhicule.

FLASH2016

Une maison ravagée par le feu

Aiffres

ai

Le feu a ravagé une grande partie de l’habitation.

C’est un voisin qui a donné l’alerte, hier, vers 15 h 30. Il venait de voir de la fumée s’échapper de la toiture de cette grande maison ancienne située route de Pied-Blanc à Aiffres. Personne ne se trouvait à l’intérieur, les parents étant partis travailler et les enfants à l’école. Aucun blessé n’est à déplorer mais les dégâts matériels sont énormes. La maison ancienne rénovée d’une superficie de 300 m2 environ a été ravagée par les flammes, et est désormais inhabitable. Des voisins ont spontanément proposé à la famille de l’héberger dans l’urgence. Le maire de la commune ainsi que deux adjoints se sont également rendus sur les lieux, s’employant dès hier à trouver une solution de relogement dans la commune plus durable. Une vingtaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur place, en provenance des centres de secours de Niort, Beauvoir-sur-Niort, Sèvres-Amont, commandés par l’adjudant-chef Christophe Hermouet. Ils ont déployé la grande échelle, trois lances à incendie avec deux engins pompes pour limiter la propagation des flammes. Les gendarmes de Frontenay- Rohan-Rohan ainsi que le policier municipal de la commune étaient également sur place. Une enquête est ouverte pour déterminer l’origine du sinistre.

 FLASH2016

Fuite de gaz : deux femmes transportées à l’hôpital

THOUARS

Hier, vers 14 h 30, les pompiers de Thouars sont intervenus rue Henri-Barbusse, appelés par des habitants gênés par une odeur de gaz. Les recherches menées avec les équipes de GRDF ont révélé que la fuite provenait d’une canalisation située sur la voie publique et non dans l’habitation. Deux personnes souffrant de maux de tête, une adolescente de 16 ans et une femme de 57 ans, ont été transportées à l’hôpital de Thouars.

FLASH2016

Un cyclomotoriste accidenté

ARDIN

Un homme de 40 ans qui circulait à cyclomoteur a perdu le contrôle de son deux-roues, hier, vers 14 h, au lieu-dit « Chambron », dans la commune d’Ardin. Blessé, le quadragénaire a été conduit au centre hospitalier universitaire de Poitiers.

FLASH2016

A 15 ans, ils volent une voiture

SAINT-VARENT

Samedi soir dernier, des habitants de Saint-Varent alertent la gendarmerie. Leur voiture a été volée dans la cour de leur maison. Le véhicule est retrouvé abandonné le lendemain matin dans les environs de la commune. Les investigations mènent les gendarmes à deux jeunes hommes de 15 ans. Les adolescents, originaires de la région nantaise, ont reconnu les faits. Ils seront entendus par un juge pour enfant, à Nantes, en décembre.

FLASH2016

La fausse disparition mène à trois interpellations

BRIE

Jeudi 7 septembre, un employeur thouarsais signale aux gendarmes la disparition, depuis plusieurs jours, de l’un de ses salariés. Les militaires se rendent au domicile de ce dernier, à Brie. La maison est fermée et ils ne parviennent pas à avoir de nouvelles de l’homme. L’inquiétude monte. A l’arrière de la maison, les gendarmes découvrent une fenêtre ouverte. Ils appellent des renforts avant d’intervenir. Une des patrouilles arrivant sur les lieux aperçoit un homme au comportement suspect dans un champ. Les militaires l’interpellent. Ce dernier reconnaît qu’il se cachait dans la maison et qu’il s’est enfui lorsqu’il les a aperçus. Les gendarmes découvrent son identité : l’homme est en fuite. Il est recherché par le tribunal d’Amiens pour purger une peine de prison de huit mois pour violences. Il a été renvoyé en Picardie. Par ailleurs, les gendarmes pénètrent dans la maison de Brie et y trouvent une plantation de cannabis. Ils finissent par retrouver le disparu qui était finalement chez un ami à Thouars. Cet homme de 45 ans et son fils de 25 ans ont été interpellés pour plantation de cannabis. Ils seront tous les deux présentés devant le tribunal de Niort en décembre.

FLASH2016

Les cambriolages, un fléau croissant en Deux-Sèvres

CAM

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, les mois d’avril à juillet 2017 affichent des records depuis 7 ans en matière de cambriolages de résidences

A l’accueil du commissariat de police niortais, les plaintes pour cambriolage, habituelles, arrivaient en cascades jusqu’à fin juillet. « Environ deux à trois par jour depuis avril… à tel point que nous attendions la première semaine de septembre pour voir si de nombreuses victimes se déclareraient après leurs vacances », raconte le capitaine Morise. L’afflux redouté n’a pas eu lieu.

Un printemps agité

Et le calme, tant en zone gendarmerie que police, semble revenir après des mois d’avril, mai, juin et juillet particulièrement intenses en matière de cambriolages dans les résidences principales. Les chiffres enregistrés mensuellement par les services de police et de gendarmerie (et publiés sur le site du ministère de l’Intérieur) en attestent. Au mois d’avril, zones gendarmerie et police conjuguées, on relève 111 plaintes pour vol par effraction. Du jamais vu depuis 2010, si l’on s’en tient aux chiffres publiés par l’État. D’avril à juillet, la barre est restée au-dessus des 100 plaintes. Si l’on regarde de plus près, c’est principalement en zone gendarmerie que la hausse se fait sentir avec 178 plaintes supplémentaires enregistrées entre 2016 et 2017 sur la période janvier à août. Silencieux sur les chiffres, le colonel Barth, commandant du groupement de gendarmerie des Deux-Sèvres, reconnaît une augmentation « tout comme au niveau régional et national. La principale difficulté étant au mois d’avril avec les élections et les nombreux ponts… Beaucoup de gens sont partis en week-ends et les vols par effraction se sont multipliés en leur absence », observe-t-il. Ainsi, la maison d’Annette Mary, dans le quartier Saint-Florent à Niort, a été visitée en février et les auteurs ont été interpellés en flagrant délit, après un premier passage à Tours, sur la terrasse de son domicile. Trois jours après, elle les regardait droit dans les yeux, au tribunal de Niort, pour leur comparution immédiate. Depuis, elle a « toujours peur de tomber nez à nez avec quelqu’un ». C’est aussi le cas de Régis Chauvineau, cambriolé à Vouillé samedi 9 septembre. « A ma connaissance, il s’agit du 25e cambriolage commis dans le quartier en trois ans. On en a ras-le-bol », déplore-t-il. Sur le terrain, les interpellations augmentent, nous assure-t-on. « Depuis le début de l’année, la gendarmerie a procédé à l’interpellation soit en flagrant délit soit dans le cadre d’enquête, d’une soixantaine d’individus dans le cadre de cambriolages, confie-t-il. C’est un bon résultat. »

«  Il s’agit du 25e cambriolage en trois ans dans le même quartier  »

D’autant que plusieurs profils de délinquants se dessinent… compliquant la tâche des enquêteurs. A la délinquance locale, se mêle la délinquance itinérante. Les deux officiers de police judiciaire chargés des vols par effraction au commissariat de Niort ont eu « un portefeuille soutenu ces derniers temps, concède le capitaine Morise, avec un certain nombre de cambrioleurs des pays de l’Est qui traversent toute la France et s’arrêtent dans plusieurs villes ». Données criminelles et statistiques sont alors partagées avec les interlocuteurs de départements limitrophes. « Récemment, une unité de gendarmerie de Haute-Vienne a interpellé une personne suspectée d’avoir cambriolé un certain nombre de pharmacies, dont une en Deux-Sèvres », souligne le colonel Barth. Les caves de particuliers, visitées par dizaines, font tout autant briller les yeux des cambrioleurs…

ligne1 2017

Marée cote Ouest France

MAREESEP

ligne1 2017

bonhomme-bouquet bonhomme-fleur2-menu

SEPTEMBRE et le potager
SEMIS
  • semez en début de mois : navets d’automne, persil frisé
  • céleri, épinards de printemps, oseille
  • choux cabus de printemps
  • radis d’hiver, navets d’hiver
  • oignon blanc de printemps, poireaux
  • ail rose
  • laitue à couper, laitue pommée d’hiver, batavia, romaines, mâche
  • cerfeuil
  • semez des engrais verts (moutarde…) que vous laisserez geler avant de les enfouir dans la terre cet hiver

ligneverte

PLANTATIONS
  • fraisiers
  • divisez vos touffes de rhubarbe afin de les repiquer, en tranchant le pied à l’aide d’une bêche bien aiguisée
  • repiquez le romarin et le thym
  • si vous avez semé des chicorée « barbe de capucin », c’est le moment de les arracher et les mettre en silo après avoir coupé les feuilles (comme les endives ou chicons)

ligneverte

RECOLTES
  • carottes, navets, radis roses, betteraves, radis noir d’hiver
  • courges, courgettes, potirons, pâtissons, concombres, cornichons, melon
  • aubergines, tomates, oignons de couleur issus de semis, piments, poivrons
  • chicorée frisée et scarole, laitue romaine, laitue à couper, batavia, laitue pommée, cresson
  • haricots verts, haricots à grain, pois mangetout, pois à rames, poireaux, pommes de terre, fèves, artichauts, cardons, céleri à côtes, céleri à couper, céleri branches, céleri rave, fenouil
  • choux de Bruxelles, choux de chine, choux fleur hâtifs et tardifs, choux rave, choux rouges, choux cabus d’été et d’automne, choux de milan
  • poireaux, poirée, rutabaga, soja potager, tétragone
  • rhubarbe
  • coriandre, basilic, aneth, ciboule, ciboulette, estragon, persil

ligneverte

ENTRETIEN
  • binez autour de vos légumes régulièrement
  • désherbez manuellement de façon régulière
  • effeuillez les tomates et aubergines pour leur procurer un maximum de soleil
  • éclaircissez les mâches semées en août
  • buttez les céleris à côtes pour obtenir un blanchiment (à renouveller une fois)
  • recouvrez le bulbe de fenouil en le recouvrant de terre
  • recouvrez partiellement le céleri en branche quelques jours avant récolte
  • retournez régulièrement votre compost
  • supprimez les feuilles qui cachent le soleil aux melons et autres cucurbitacées et placez les fruits sur une pierre plate ou une tuile pour les protéger du sol humide.
  • si le temps est froid, protégez les cucurbitacés (melons, potirons, melons, concombres, courges) et stoppez les arrosages
  • coupez l’extrémité des pieds de tomates afin de favoriser les dernières tomates en train de grossir
  • en fin de mois, pincez le haut de vos choux de Bruxelles afin de stopper la croissance et favoriser la venue des bourgeons (futurs petits choux). De même, supprimez toutes les feuilles situées en bas de la tige

ligne2 2017

SEPTEMBRE et le verger (arbres fruitiers)
PLANTATIONS
  • plantez des fraisiers
  • repiquez des jeunes fraisiers issus de vos stolons

ligneverte

RECOLTES
  • mûres
  • pêches, brugnons, nectarines
  • prunes
  • petits fruits
  • quelques variétés de pommes et poires
  • raisin
  • noisettes

ligneverte

ENTRETIEN
  • enlevez les mauvaises herbes aux pieds de vos fruitiers
  • coupez les cannes des framboisiers un peu au-dessus du sol ainsi que les branches des mûres qui ont fini de porter des fruits
  • sur les vignes, supprimez des feuilles qui empêchent les grappes de voir le soleil pour favoriser l’ensoleillement et donc le mûrissement
  • supprimez les stolons des fraisiers qui épuisent les pieds
  • ramassez et mettez les fruits trop murs au compost mais ceux malades à la poubelle !
  • finissez de tailler les kiwis (actinidia de Chine) en pensant éventuellement à faire quelques boutures avec des morceux de lianes. Supprimez les branches les plus fines.
  • traitez au sulfate de cuivre (bouillie bordelaise) vos pommiers, pêchers, pruniers, abricotiers et cerisiers une fois les fruits tombés afin d’empêcher la venue de maladie avant la venue de l’hiver
  • si cela est strictement nécessaire, taillez vos cerisiers mais mastiquez les plaies pour éviter les infections. Le cerisier présentant facilement de la gomme qui suinte pour se protéger, mais les virus et bactéries en profitent parfois pour entrer par la plaie (un chancre se forme). Vous pouvez faire de même avec les autres fruitiers à noyaux : pruniers, pêchers, abricotiers, etc.

.ligne2 2017

Retour%20page%20d'accueil

ink cantonbeauvoirsurniort@gmail.com

.



Pas encore de commentaires to “Infos départementales”

ché wam.. |
Laurent Krauland |
Bloguetrotteur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pois de Senteurs
| bienvenue dans mon univers 2
| les mew mew power