Commune Plaine-d’Argenson

plaine ar

Commune Plaine-d’Argenson dans accueil fac1

panneauprisselacharriere.png

PRISSE LA CHARRIERE

 Cité en 1100, Prissé est divisé en deux communes en 1790 : Prissé-le-Petit et Prissé-le-Grand. Ce dernier est ensuite partagé entre plusieurs villages à la fin du XIXème siècle, tandis que Prissé-le-Petit, redevenu Prissé, fusionne avec La Charrière en 1972. La Charrière, mentionnée en 1243, est coquettement assise dans un petit vallon et traversée par le ruisseau des Alleuds et du Puits-Neuf. Avant 1880, elle est en grande partie plantée en vignes produisant un vin de la même qualité que celui de La Foye-Monjault.

prisse couverture

francegif213 dans accueil

           Petit village des Deux-Sèvres dans la région du Poitou-Charentes, Prissé-la-Charrière fait partie du canton de Beauvoir-sur-Niort.Située à 40 mètres d’altitude et voisine des communes de Beauvoir-sur-Niort et de Saint-Étienne-la-Cigogne, 613 habitants (appelés les Prissiens,Prissiennes) résident sur la commune de Prissé-la-Charrière sur une superficie de 19,9 km² (soit 30,7 hab/km²).La plus grand ville à proximité de Prissé-la-Charrière est la ville de Niort située au Nord-Est de la commune à 19 km.

grandebretagne.

     Small village of Deux-Sèvres in the region of the Poitou-Charentes, Prissé-la-Charrière is a member of the canton of Beauvoir-sur-Niort. Placed in 40 meters in height and neighbor municipalities(Communes) of Beauvoir-sur-Niort and Saint-Étienne-la-Cigogne, 613 inhabitants (conscripts les Prissiens, Prissiennes) live on the municipality(Commune) of Prissé-la-Charrière on a 19,9 km surface ² (that is 30,7 hab / km ²). The biggest city near Prissé-la-Charrière is the city of Niort situated in the Northeast of the municipality(Commune) in 19 km.

..

    p1020423.jpg

LA MAIRIE

Maire de Plaine d’Argenson

Jean-Claude Fradin maire de prisse

Jean-Claude FRADIN

Jean-Francois_Salanon.                                   ADRIEN_PROUST                             .Daniel VEILLET

Jean-François Salanon  conseiller communautaire   Adrien Proust conseiller communautaire     Michel Vedie conseiller communautaire

bandeau20182

PRISSE 204

1er adjoint : Dominique Marquis

 2e adjoint : Denis Ploquin

3e adjointe : Louisette Rivet

CONSEILLERS MUNICIPAUX

Dominique Robier , Pacal Meyer , Florence Aoustin , Roverto Castro , Dominique Marquis , Arnaud Quentin , Laurent Mege , Louisette Rivet , Genevieve Maury , Didier Savin , Karine Teillet , Mathieu Fontaneau , Sylvie Forgeard , Denis Ploquin

bandeau20182

Contact

MAIRIE DE PLAINE D’ARGENSON  

Place de la Mairie Prissé-la Charrière, commune de Plaine d’Argenson ( 79360 )

Téléphone :  05 -49 -09 -72 -37

Horaire d’ouverture de la mairie :

Lundi, mardi,jeudi,vendredi : 9h à 12h et 13h30 à 17h30
Mercredi : 9h à 12h15 et 13h à 16h

.
Horaire d’ouverture des mairies annexes :

Belleville : vendredi de 13h30 à 1730
Boisserolles : lundi de 9h à 12h15
Saint-Etienne-la-Cigogne : jeudi de 13h30 à 17h30

bandeau20182

INFORMATIONS  LOCALES

PRISSE LA CHARRIERE

Quelle est l’origine de la commune de Plaine-d’Argenson en Deux-Sèvres ?

normal

.

L’origine de cette commune est en fait toute récente. Sa création remonte au 1er janvier dernier.

Quatre  communes du sud du territoire de l’Agglomération niortaise ont en effet fusionné  pour ne former qu’une seule et même entité.  Belleville, Boisserolles, Saint-Etienne-la-Cigogne et Prissé-la-Charrière  s’unissent ainsi pour former une nouvelle commune qui porte donc le nom  de Plaine-d’Argenson.

Chef lieu prissien

Le  chef lieu de cette nouvelle collectivité est localisée à  Prissé-la-Charrière. Prissé est citée pour la première fois en 1 100.  Elle est plus tard divisée en deux communes, en 1790. Prissé-le-Petit  côtoie alors Prissé-le-Grand. A la fin du 19 ème siècle,  Prissé-le-Grand. est partagé entre plusieurs villages. Prissé-le-Petit,  redevenu Prissé, fusionne pour sa part avec La Charrière en 1972. Côté  patrimoine prissien, le tumulus de Péré se démarque notamment. Situé sur  une propriété privée, c’est l’une des plus grandes nécropoles  néolithique d’Europe.

Une histoire à écrire

Belleville  est pour sa part citée pour la première fois en 1183. Le village est  créé sur une partie de la forêt de Chizé qui est alors défrichée. En  1888, suite à la disparition de Prissé-le-Grand, Belleville hérite du  hameau d’Ayguis.

Boisserolles  se nommait quant a lui Saint-Martin-d’Augé à ses origines. Ce n’est  qu’en 1928, que le village prend le nom de Boisserolles. Pendant de  nombreuses décennies, la production de vin constitue l’essentiel de  l’activité locale. On y fait à priori à l’époque une excellente  eau-de-vie.

Située  sur une hauteur, Saint-Etienne-la-Cigogne doit sans doute son nom aux  poulies avec levier dites cigognes qui équipent les puits.Comme pour  Belleville, le défrichement de la forêt de Chizé donne le point de  départ du développement du village. L’église de Saint-Etienne est en  1914 l’un des premiers édifices classés dans les Deux-Sèvres.

Une  histoire qui se poursuit aujourd’hui pour ces trois communes et leur chef lieu au sein de la nouvelle collectivité de Plaine-d’Argenson.

bandeau20182

Plaine-d’Argenson : le nouveau conseil installé

Réuni pour la première fois lundi, le conseil municipal de la nouvelle commune Plaine-d’Argenson a élu son maire et dix adjoints. Prochaine réunion vendredi.

 
Validée fin août par le préfet, elle existe officiellement depuis ce 1er janvier et compte un millier d’habitants. Baptisée « Plaine-d’Argenson », la commune nouvelle née de la fusion de feues les communes de Prissé-la-Charrière, Belleville, Boisserolles et Saint-Étienne-la-Cigogne, a réuni lundi soir à Prissé son premier conseil municipal, somme des conseils municipaux des « fusionnées »… minorée de quelques démissions prévues.
 
A l’ordre du jour des trente-trois conseillers, l’élection à bulletins secrets du maire et de ses dix adjoints. Une formalité en réalité puisque, pour chaque siège à pourvoir, un seul candidat s’était déclaré et qu’aucune candidature de dernière minute ou dissidente n’est venue perturber un scrutin pour ainsi dire écrit d’avance.
P1
Les quatre maires en tête
 
Coopté par ses pairs pour prendre la charge de la mairie de Plaine-d’Argenson, Jean-Claude Fradin, ex-maire de Prissé, plus grosse des quatre communes, a ainsi été installé sans surprise.L’ancien maire de feue Saint-Étienne-la-Cigogne, Michel Védié, a été élu premier adjoint, l’ancien maire de Belleville, Jean-François Salanon, a été élu deuxième adjoint, l’ancien maire de Boisserolles, Adrien Proust, a été élu troisième adjoint.
 
Ont ensuite été élus comme adjoints : Dominique Marquis (ex-Prissé), Thierry Rousseau (Boisserolles), Denis Plauquin (Prissé), Louisette Rivet (Prissé), Annie Gauffichon (Saint-Etienne-la-Cigogne), Jacky Rivière (Saint-Etienne-la-Cigogne) et Roger Marchesseau (Belleville). Les délégations seront officiellement attribuées ce vendredi soir, lors de la prochaine séance (*). Les élus se répartiront également dans les cinq commissions : « finances, personnel et administration générale », « travaux et gestion du patrimoine », « affaires scolaires », « urbanisme, environnement et développement local » et « animation locale et affaires sociales ».
 
Mairies annexes Le conseil municipal a également validé les horaires d’ouverture de sa mairie, à Prissé, et des permanences dans les trois mairies désormais « annexes » (lire ci-contre). « Il faut des permanences parce que notre territoire est très étendu », justifie Jean-Français Salanon, s’amusant à dire que Plaine-d’Argenson est plus vaste que Poitiers ou La Rochelle. « Et les gens ont toujours besoin de leur mairie. Par exemple, on y maintient un guichet pour l’état civil. » (*) Les séances du conseil municipal de Plaine d’Argenson se tiendront dans la salle « socio » de Prissé, derrière l’hôtel de ville, celui-ci étant trop petit pour accueillir tout le monde.

bandeau20182

Le conseil municipal  de Prissé la Charriere

DECEMBRE  2017

 

bandeau20182

Les aînés ont établi leur programme

Le club du Parc s’est réuni en assemblée générale sous la présidence d’André Robier. Après avoir adopté les comptes rendus moral et financier, Pour gérer et animer ce club dynamique, le bureau a été constitué comme suit :

Président: André Robier 

Vice-président: André Pouilloux 

Secrétaire: Claudette Biraud, adjoint, Robert Ducros 

Trésorière: Louisette Rivet, adjoint, René Sarrazin, vérificateur aux comptes, Jacques Bureau 

Membres:  Pierre Enard, Pierre Marolleau, Josette Salmon.  L’assemblée s’est terminée autour d’un repas dans une ambiance très conviviale.

bandeau20182

Bureau de l’A-P-E de Prissé la Charriere

L’assemblée a procédé alors à l’élection du bureau qui est composé comme suit :

Représentants des parents d’élèves au conseil d’école.

L’équipe accueille avec plaisir toutes les bonnes volontés qui participent à l’organisation des manifestations.

bandeau20182

 Associations à Prissé La Charrière

Le Tennis Club

« U.S.P.C« 

Les Parents d’Élèves

 La Fraternelle Bouliste  

Club du Parc

 « A.C.C.A St Hubert »

 Les Sociétés Réunies

bandeau20182

GAUFFI SHOP

Restauration de type rapide.. 43 AV SAINT JEAN 79360 Prissé-la-CharrièreSiren: 509994521

MONSIEUR LUDOVIC GAUFFICHON

43 AVENUE SAINT JEAN  79360 PRISSE LA CHARRIERE

bandeau20182

Grégoire (SARL)

Portes, portails Autre activité

Tél : 05 49 09 76 15

81 av Saint Jean, 79360 PRISSÉ LA CHARRIÈRE

bandeau20182

GARAGE PLOQUIN

Entretien et réparation de véhicules automobiles légers 72 AV SAINT JEAN 79360 Prissé-la-Charrière

bandeau20182

L’ECORCE DU BOIS

Travaux de menuiserie bois et PVC

56 RUE DES FRENES 79360 Prissé-la-Charrière

bandeau20182

Travaux de plâtrerie

MONSIEUR DAVID FORAGE

2 RUE DE L ECHALIER 79360 Prissé-la-Charrière

 bandeau20182

Fabrication d’articles de bijouterie fantaisie et articles similaires

MADAME CECILE LE ROUX

1 IMP DES TILLEULS 79360 Prissé-la-Charrière

 bandeau20182

Coiffure

MADAME BRIGITTE PERRIER 42 RTE ROUTE DES ECOLES 79360 Prissé-la-Charrière

 bandeau20182

Entreprise Marteau  Entreprises de menuiserie

26 St Florent, 79360 PRISSÉ LA CHARRIÈRE

Tél : 05 49 09 63 40 Fax : 05 49 09 62 04

bandeau20182

Menuiserie papinot et fils / menuiserie Plastique

3 Impasse des Tilleuls  79360 – Prissé-la-Charrière

05-49-09-61-93

bandeau20182

MAÇONNERIE (ENTREPRISES)

Rolland Thierry de Prisse La Charriere

148 route Chizé   79360 PRISSE LA CHARRIERE

bandeau20182

NIS-BOUHIER  Prisse la Charriere

Entreprise / Artisan NIS-BOUHIER pour vos travaux en neuf & rénovation

NIS-BOUHIER
 9 lot Sablières  79360 prisse la charriere  Tél : 0648025846

bandeau20182

p1000071.jpg

p1000080.jpg

SALLE DES FETES

p1000090.jpg

bandeau20183

fac1

BANDEAU BELLEVILLE

 panneaubelleville79.png

BELLEVILLE

Le village, arrosé par le Mignon, est cité pour la première fois en 1183. Tout d’abord aux mains d’Aliénor d’Aquitaine, la seigneurie devient en 1346 le domaine du comte d’Eu et de Guines, connétable de France. Décapité en 1350, son bien est confisqué au profit de la Couronne et attribué plus tard à Marguerite de Valois, fille de Charles VI. Puis, Charles VII le donne à Christin de Chambers, capitaine de sa garde écossaise. Au milieu du XVIIIème siècle, la paroisse, composée de métairies, est en partie couverte de bois communaux.

LA MAIRIE ANNEXE

p1000101.jpg

     Petit village des Deux-Sèvres dans la région du Poitou-Charentes, Belleville fait partie du canton de Beauvoir-sur-Niort. Située à 53 mètres d’altitude et voisine des communes de Juillé et de Brioux-sur-Boutonne, 106 habitants (appelés les Bellevillois,Bellevilloises) résident sur la commune de Bellevillesur une superficie de 11,5 km² (soit 9,2 hab/km²). La plus grand ville à proximité de Belleville est la ville de Niort située au Nord-Ouest de la commune à 29 km.

maire de belleville 

Le Maire : Jean-François Salanon

 Téléphone : 05-49-09-70-65

Fax : 05-49-09-70-65

 mairiebelleville2@wanadoo.fr 

Equipe municipale de Belleville

Le Maire et adjoints

1e adjoint : Roger Marchesseau

2e ajointe : Aline Garcia

Conseillers municipaux

Roger Marchesseau , Mario Lajouais , Vincet Bernardeau , Aline Garcia , Jean François Salanon , Antoine Veneau , Delphine Botelho-Thibaud , Christelle Bonnin , François Merbreteau , Alain Laudes

bandeau20184

INFORMATIONS  LOCALES

BELLEVILLE

bandeau20182

Plaine-d’Argenson : le nouveau conseil installé

Réuni pour la première fois lundi, le conseil municipal de la nouvelle commune Plaine-d’Argenson a élu son maire et dix adjoints. Prochaine réunion vendredi.

 
Validée fin août par le préfet, elle existe officiellement depuis ce 1er janvier et compte un millier d’habitants. Baptisée « Plaine-d’Argenson », la commune nouvelle née de la fusion de feues les communes de Prissé-la-Charrière, Belleville, Boisserolles et Saint-Étienne-la-Cigogne, a réuni lundi soir à Prissé son premier conseil municipal, somme des conseils municipaux des « fusionnées »… minorée de quelques démissions prévues.
 
A l’ordre du jour des trente-trois conseillers, l’élection à bulletins secrets du maire et de ses dix adjoints. Une formalité en réalité puisque, pour chaque siège à pourvoir, un seul candidat s’était déclaré et qu’aucune candidature de dernière minute ou dissidente n’est venue perturber un scrutin pour ainsi dire écrit d’avance.
Les quatre maires en tête
 
Coopté par ses pairs pour prendre la charge de la mairie de Plaine-d’Argenson, Jean-Claude Fradin, ex-maire de Prissé, plus grosse des quatre communes, a ainsi été installé sans surprise.L’ancien maire de feue Saint-Étienne-la-Cigogne, Michel Védié, a été élu premier adjoint, l’ancien maire de Belleville, Jean-François Salanon, a été élu deuxième adjoint, l’ancien maire de Boisserolles, Adrien Proust, a été élu troisième adjoint.
 
Ont ensuite été élus comme adjoints : Dominique Marquis (ex-Prissé), Thierry Rousseau (Boisserolles), Denis Plauquin (Prissé), Louisette Rivet (Prissé), Annie Gauffichon (Saint-Etienne-la-Cigogne), Jacky Rivière (Saint-Etienne-la-Cigogne) et Roger Marchesseau (Belleville). Les délégations seront officiellement attribuées ce vendredi soir, lors de la prochaine séance (*). Les élus se répartiront également dans les cinq commissions : « finances, personnel et administration générale », « travaux et gestion du patrimoine », « affaires scolaires », « urbanisme, environnement et développement local » et « animation locale et affaires sociales ».
 
Mairies annexes Le conseil municipal a également validé les horaires d’ouverture de sa mairie, à Prissé, et des permanences dans les trois mairies désormais « annexes » (lire ci-contre). « Il faut des permanences parce que notre territoire est très étendu », justifie Jean-Français Salanon, s’amusant à dire que Plaine-d’Argenson est plus vaste que Poitiers ou La Rochelle. « Et les gens ont toujours besoin de leur mairie. Par exemple, on y maintient un guichet pour l’état civil. » (*) Les séances du conseil municipal de Plaine d’Argenson se tiendront dans la salle « socio » de Prissé, derrière l’hôtel de ville, celui-ci étant trop petit pour accueillir tout le monde.

bandeau20184

LA GAZETTE DE BELLEVILLE 

 

bandeau20184

Le conseil municipal de Belleville

 

 

bandeau20184

  panneauboisserolles.png.

BOISSEROLES

Cet ancien domaine seigneurial, arrosé par le Mignon, se nommait jadis Saint-Martin-d’Augé. Il comprenait un prieuré enfoui dans un nid de verdure, à quelques centaines de mètres de la forêt de Chizé. D’où lui vient ce patronyme ? Au IVème siècle, Martin, alors abbé de Ligugé, se rendant d’Availles-sur-Chizé à Mauzé-sur-le-Mignon, y fait halte pour évangéliser la population. En 1804, le préfet Dupin écrit que « les vins, qui constituent le plus important revenu de la commune, sont bons, surtout les blancs.

LA MAIRIE ANNEXE

p1000094.jpg 

       Petit village des Deux-Sèvres dans la région du Poitou-Charentes, Boisserolles fait partie du canton de Beauvoir-sur-Niort.Située à 57 mètres d’altitude et voisine des communes de Saint-Étienne-la-Cigogne et de Villeneuve-la-Comtesse, 50 habitants (appelés les Boisserollais,Boisserollaises) résident sur la commune de Boisserolles sur une superficie de 8,6 km² (soit 5,8 hab/km²).La plus grand ville à proximité de Boisserolles est la ville de Niortsituée au Nord-Est de la commune à 24 km. 

ADRIEN_PROUST maire de boisserolles

Mr Adrien PROUST  le Maire

 Adresse : Le Bourg
Téléphone : 05-49-09-64-33

mairie.boisserolles@wanadoo.fr

 

Equipe municipale de Boisserolles

BOISSEROLLES304
Le Maire et adjoints

1e adjoint : Thierry Rousseau

2e ajointe : Monique Morisset

Conseillers municipaux

Jimmy Bertaud , Claudine Morisset , Eve Berrato , Monique Morisset , Thierry Rousseau , Jean Jacques Rousseau

bandeau20184

INFORMATIONS  LOCALES

BOISSEROLLES

Plaine-d’Argenson : le nouveau conseil installé

Réuni pour la première fois lundi, le conseil municipal de la nouvelle commune Plaine-d’Argenson a élu son maire et dix adjoints. Prochaine réunion vendredi.

 
Validée fin août par le préfet, elle existe officiellement depuis ce 1er janvier et compte un millier d’habitants. Baptisée « Plaine-d’Argenson », la commune nouvelle née de la fusion de feues les communes de Prissé-la-Charrière, Belleville, Boisserolles et Saint-Étienne-la-Cigogne, a réuni lundi soir à Prissé son premier conseil municipal, somme des conseils municipaux des « fusionnées »… minorée de quelques démissions prévues.
 
A l’ordre du jour des trente-trois conseillers, l’élection à bulletins secrets du maire et de ses dix adjoints. Une formalité en réalité puisque, pour chaque siège à pourvoir, un seul candidat s’était déclaré et qu’aucune candidature de dernière minute ou dissidente n’est venue perturber un scrutin pour ainsi dire écrit d’avance.
Les quatre maires en tête
 
Coopté par ses pairs pour prendre la charge de la mairie de Plaine-d’Argenson, Jean-Claude Fradin, ex-maire de Prissé, plus grosse des quatre communes, a ainsi été installé sans surprise.L’ancien maire de feue Saint-Étienne-la-Cigogne, Michel Védié, a été élu premier adjoint, l’ancien maire de Belleville, Jean-François Salanon, a été élu deuxième adjoint, l’ancien maire de Boisserolles, Adrien Proust, a été élu troisième adjoint.
 
Ont ensuite été élus comme adjoints : Dominique Marquis (ex-Prissé), Thierry Rousseau (Boisserolles), Denis Plauquin (Prissé), Louisette Rivet (Prissé), Annie Gauffichon (Saint-Etienne-la-Cigogne), Jacky Rivière (Saint-Etienne-la-Cigogne) et Roger Marchesseau (Belleville). Les délégations seront officiellement attribuées ce vendredi soir, lors de la prochaine séance (*). Les élus se répartiront également dans les cinq commissions : « finances, personnel et administration générale », « travaux et gestion du patrimoine », « affaires scolaires », « urbanisme, environnement et développement local » et « animation locale et affaires sociales ».
 
Mairies annexes Le conseil municipal a également validé les horaires d’ouverture de sa mairie, à Prissé, et des permanences dans les trois mairies désormais « annexes » (lire ci-contre). « Il faut des permanences parce que notre territoire est très étendu », justifie Jean-Français Salanon, s’amusant à dire que Plaine-d’Argenson est plus vaste que Poitiers ou La Rochelle. « Et les gens ont toujours besoin de leur mairie. Par exemple, on y maintient un guichet pour l’état civil. » (*) Les séances du conseil municipal de Plaine d’Argenson se tiendront dans la salle « socio » de Prissé, derrière l’hôtel de ville, celui-ci étant trop petit pour accueillir tout le monde.

bandeau20184

p1000092.jpg

bandeau20184

panneausaintetiennelacigogne.png

SAINT ETIENNE LA CIGOGNE

Situé sur une hauteur avec son clocher émergeant d’un bouquet de verdure et ses maisons blanches s’étageant sur le coteau, le bourg de Saint-Etienne-la-Cigogne, arrosé par le Mignon, apparaît comme un havre de fraîcheur et de calme. Son nom découlerait des poulies avec levier dites cigognes dont les puits du pays étaient jadis munis. La paroisse, citée en 1100, se crée lors du défrichement de la forêt de Chizé. Des franchises sont accordées par le comte de Poitiers afin d’attirer de nouveaux habitants.

LA MAIRIE ANNEXE

 p1000095.jpg

        Petit village des Deux-Sèvres dans la région du Poitou-Charentes, Saint-Étienne-la-Cigogne fait partie du canton de Beauvoir-sur-Niort.Située à 50 mètres d’altitude et voisine des communes de Villeneuve-la-Comtesse et de Boisserolles, 122 habitants (appelés les Stéphanois et les Stéphanoises) résident sur la commune de Saint-Étienne-la-Cigogne sur une superficie de 4,8 km² (soit 25,3 hab/km²).La plus grand ville à proximité de Saint-Étienne-la-Cigogne est la ville de Niortsituée au Nord-Est de la commune à 24 km

michel vedie maire de st etienne

Mr Daniel VEILLET  le maire 

 Adresse : La Cigogne

Téléphone : 05-49-09-70-69

  saintetiennelacigogne@orange.fr 

Equipe municipale de Saint-Étienne-la-Cigogne

Patrick Forget , Jacky Riviere , Elise Surbier , Michel Védie , Annie Gauffichon , Mathieu Brillault , Frederic Rousseau , Muriel Michaud , Frederic Papin , Stephane Bourdeau , Magali Prigent

bandeau20184

INFORMATIONS  LOCALES

 ST ETIENNE LA CIGOGNE

Plaine-d’Argenson : le nouveau conseil installé

Réuni pour la première fois lundi, le conseil municipal de la nouvelle commune Plaine-d’Argenson a élu son maire et dix adjoints. Prochaine réunion vendredi.

 
Validée fin août par le préfet, elle existe officiellement depuis ce 1er janvier et compte un millier d’habitants. Baptisée « Plaine-d’Argenson », la commune nouvelle née de la fusion de feues les communes de Prissé-la-Charrière, Belleville, Boisserolles et Saint-Étienne-la-Cigogne, a réuni lundi soir à Prissé son premier conseil municipal, somme des conseils municipaux des « fusionnées »… minorée de quelques démissions prévues.
A l’ordre du jour des trente-trois conseillers, l’élection à bulletins secrets du maire et de ses dix adjoints. Une formalité en réalité puisque, pour chaque siège à pourvoir, un seul candidat s’était déclaré et qu’aucune candidature de dernière minute ou dissidente n’est venue perturber un scrutin pour ainsi dire écrit d’avance.
Les quatre maires en tête
 
Coopté par ses pairs pour prendre la charge de la mairie de Plaine-d’Argenson, Jean-Claude Fradin, ex-maire de Prissé, plus grosse des quatre communes, a ainsi été installé sans surprise.L’ancien maire de feue Saint-Étienne-la-Cigogne, Michel Védié, a été élu premier adjoint, l’ancien maire de Belleville, Jean-François Salanon, a été élu deuxième adjoint, l’ancien maire de Boisserolles, Adrien Proust, a été élu troisième adjoint.
 
Ont ensuite été élus comme adjoints : Dominique Marquis (ex-Prissé), Thierry Rousseau (Boisserolles), Denis Plauquin (Prissé), Louisette Rivet (Prissé), Annie Gauffichon (Saint-Etienne-la-Cigogne), Jacky Rivière (Saint-Etienne-la-Cigogne) et Roger Marchesseau (Belleville). Les délégations seront officiellement attribuées ce vendredi soir, lors de la prochaine séance (*). Les élus se répartiront également dans les cinq commissions : « finances, personnel et administration générale », « travaux et gestion du patrimoine », « affaires scolaires », « urbanisme, environnement et développement local » et « animation locale et affaires sociales ».
 
Mairies annexes Le conseil municipal a également validé les horaires d’ouverture de sa mairie, à Prissé, et des permanences dans les trois mairies désormais « annexes » (lire ci-contre). « Il faut des permanences parce que notre territoire est très étendu », justifie Jean-Français Salanon, s’amusant à dire que Plaine-d’Argenson est plus vaste que Poitiers ou La Rochelle. « Et les gens ont toujours besoin de leur mairie. Par exemple, on y maintient un guichet pour l’état civil. » (*) Les séances du conseil municipal de Plaine d’Argenson se tiendront dans la salle « socio » de Prissé, derrière l’hôtel de ville, celui-ci étant trop petit pour accueillir tout le monde. 

bandeau20184

 Associations à St Etienne la Cigogne 

Fêtes et Actions Culturelles  Amicale des Communes du Sud

p1000097.jpg

 p1000100.jpg

RETOUR

.

ink cantonbeauvoirsurniort@gmail.com

.



Pas encore de commentaires to “Commune Plaine-d’Argenson”

ché wam.. |
Laurent Krauland |
Bloguetrotteur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pois de Senteurs
| bienvenue dans mon univers 2
| les mew mew power